Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 09:32

L'informatique, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ça ne me passionne pas. Je crois que je suis envouté par la technologie, c'est tout. Mais il y a des fois, les ordis, je pourrais bien les passer par la fenêtre! Il y a déjà ce système d'exploitation très répendu et pas fiable, dont je ne dirais pas le nom qui me prend la tête, parfois, c'est le côté fragile du matériel qui me saoul!

Il y a vraiment des constructeurs qui se foutent du monde! L'informatique, on devrait changer le mot. Ca rime avec "scientifique" et ça, ça me fout des boutons!

Pendant une bonne période, la ventilation des pc a été dénigrée, c'est encore un petit peu le cas en ce moment, mais je crois qu'il y a tout de même une prise de conscience de la part des constructeurs. Les pc chauffent tellement que le disque dur est pratiquement obligé de griller à un moment ou un autre. Il m'est eu arrivé de rencontrer des pc, dont les propriétaires s'étaient acharnés à les utiliser alors qu'ils n'arraitaient pas de planter, ces pc finnisaient pas avoir plusieurs choses de grillées : Disque dur et carte mère, ou disque dur et processeur, j'ai même eu disque dûr et combo dvd/graveur.

Quand j'ai débuté, et quand j'étais jeune aussi, les systèmes m'impressionnaient. Les entreprises travaillaient avec des ordinateurs qui tenaient toute une pièce et arrivaient au 2/3 du plafond. Ils portaient des noms comme "Vax", AS400... il y avait des serveurs Unix.

Les sytèmes tournaient en permanence et n'étaient jamais redémarrés. Parfois un technicien passait parce-que le serveur l'avait appelé et avait envoyé un code erreur. Le technicien changeait alors une des alimentations du serveur ou bien un disque dur sur le serveur en production, sans l'éteindre, et dans les bureaux, personne ne s'était rendu compte de quoi que ce soit.

Puis les serveurs immenses ont peu à peu laissé leur place à des serveur de plus en plus petits pour arriver à des bêtes pc un peu gonflés, pas chers dur tout à comparé, et réputés aussi fiables. On a vu arriver des pseudo inovationssur ces plates-formes, comme des doubles-alimentations, du raid 5, c'était un pas en avant vers la fiabilité, mais personne ne s'était rendu compte que cela existait déjà sur les anciens systèmes. Actuellement, on travaille sur des interfaces peut-être plus jolies, mais elles sont de moins en moins fiables, et abiment autant les yeux, sinon plus que les anciennes. La différence, est que maintenant, un enfant sans expérience peut installer un serveur, et croire qu'il est très fort. Personne ne pense que si c'est de plus en plus facile à installer, c'est aussi de plus en plus facile à casser.

Quand j'ai débuté, on ne jurait que par des serveurs Novell. Je ne me rendais pas compte que ce système, du fait qu'il était installé sur des plate-formes de type pc, il était forcément moins fiable que les gros systèmes. Mais ceci dit, le but n'était pas le même : il fallait partager des fichiers pour des stations de travail. Et cette tâche, Novel l'accomplissait fort bien. C'était rapide d'administrer un très gros réseau à l'aide de NWAdmin. Il fallait connaitre, c'est tout... Il y avait des serveurs de messagerie Lotus Notes. Jamais de bug sur les stations de travail avec le client Notes. Maintenant, on installe des serveurs de fichiers et des serveurs de messagerie à la mode qui plantent régulièrement, mais un enfant peut les installer! Comme si c'était ça le plus important, au prix de la fiabilité!

Le plus intéressant avec l'informatique moderne est d'avoir accès avec facilité à une mine de documents multimedias. D'avoir accès à Internet, une source inégalée et croissante d'information. L'intercommunication de réseaux sur toute la planète.

Moi j'aimerais tout simplement que l'on revienne un peu en arrière en recherchant l'utilisation de systèmes fiables. Utiliser du Macintosh ou du Linux (voire Unix) en station de travail. Utiliser des serveurs de fichiers Novell, des bases de données tournant sur openSQL, des messageries Notes ou tournant sur des serveurs Unix ou Linux avec un accès par Mozilla Thunderbird, ou Evolution. Voila. J'aimerais aussi que l'on retourne à la simple électronique plutôt que l'informatique pour gérer ce qui est complexe dans le moteur de sa voiture (comme l'alumage par exemple).

Il faut arrêter de foutre de l'informatique dans les voitures! Surtout l'informatique telle qu'elle est en ce moment! On n'est pas partis pour avoir de l'informatique fiable loin s'en faut!

C'est sûr qu'un moteur hybride pourait difficilement être géré sans informatique embarquée, mais à ce moment-là cela pourrait peut-être être plus justifié que de gagner 0,1 l/100km avec un de ce sois-disant moteurs modernes qui s'arrêtent intempestivement.



BolT1024

Partager cet article

Repost 0
Published by BolT - dans Informatique
commenter cet article

commentaires