Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 09:06


Beaucoup de gens se voilent la face en ignorant tout simplement tous les bugs ou les trucs bizarres qui peuvent se produire avec les logiciels Microsoft. D'autre personnes les minimisent, comme si cela pouvait se produire avec d'autre éditeurs. En ce qui concerne les systèmes d'exploitation, en tous cas, c'est le seul qui réagit de cette façon-là. Les bugs sont courants dans l'informatique. Il est très difficile de faire des milliers de lignes de code sans faire d'erreur, mais en général, les bugs se repèrent et se produisent toujours au même endroit. "ne clique pas sur se bouton, il y a un bug" cette phrase ne vous rappelle rien? Et bien ceci est un exemple de bug, mais même s'il ne fait pas très beau sur un logiciel sensé être abouti, il n'est tout de même pas si gênant, puisque l'on peut s'y habituer, et donc y faire attention.


Le bugs "made in Microsoft" sont bien plus particuliers puisqu'ils se produisent à n'importe quel moment. On a finalement l'impression que la machine est ensorcelée. A un tel point qu'il m'est eu arrivé d'essayer d'imaginer un bug que je n'avais jamais rencontré, et j'ai bien j'ai fini par le rencontrer aussi!


Voici donc une liste non exhaustive de bugs et de problèmes que j'ai personnellement rencontrés, et dont je me souviens.


- Un jour un utilisateur m'appelle pour son fichier word qui plante. Il s'agissait d'un texte écrit en Anglais. Après quelques essais on en déduit qu'une phrase ne plaisait pas à Word, et si on appuyait sur "entrée" à la fin de cette phrase, word quittait tout simplement, et sans enregistrer (J'ai toujours été dégouté de ne pas avoir noté la phrase en question, j'étais un peu pressé alors...).

- La semaine passée (semaine 13 2007) moi et deux collègues, il nous est arrivé le même truc : un pc ne reconnaissait plus aucun mot de passe, et après un redémarrage, le pc acceptait de nouveau le mot de passe. Il s'agissait pour ma part d'un XP Home, le premier de mes collègues, un XP Pro, et pour le second, un Win 2003 serveur. On en a déduit qu'il devait y avoir une interraction avec la date, et que les noyaux des systèmes étaient identiques.

- A une période, j'ai beaucoup connu de pc qui ne pouvaient plus se connecter au réseau parce-que le protocole tcp-ip était cassé (W95,98, NT et 2000). A savoir que sur 95, et 98 ça se produisait très souvent. La solution était de désinstaller le protocole tcpip et le réinstaller. Sur WinXP, on ne peut pas désinstaller ce protocole (tout comme ie6 d'ailleurs). A priori, c'est parce-qu'il n'y en a pas besoin me direz-vous. C'est vrai que ça semble rare, mais ça m'est arrivé. Alors dans ce cas-là : il faut réinstaller tout le système, il n'y a pas d'autre solution.

- Les bugs de fichier créés par le pack office, un sujet bien trop large, et finalement ce n'est pas très intéressant de vouloir tous les recenser car les possibilités de bugs semblent infinies. Un jour, j'ai trouvé un fichier Word de 500 Mo! et c'était en 2001. Le fichier était enregistré sur le réseau. Imaginez comme ça devait ramer. En fait, à chaque fois que l'on réenregistrait le fichier, il grossissait. J'ai créé un nouveau document, "édition, sélectionner tout" copier, coller sur le nouveau fichier. Une fois enregistré, le nouveau fichier faisait 700 ko!!

- Beaucoup de problèmes que j'ai rencontré chez des clients étaient des pc sous windows qui ne démarraient plus, et là, sans raison. Des fichiers manquants. Si on coupe l'alimentation d'un pc, ou si on l'éteint brutalement il se peut qu'il ne démarre plus, mais il arrive souvent que, sans aucune aucune raison, le pc ne démarre plus. J'ai eu l'occasion de constater ceci sous toutes les versions de windows. A ce moment-là, après avoir testé tous les outils de réparation fournis par microsoft, on se rend à l'évidence : il faut reformatter! En fait, je crois que c'est un problème tellement habituel que windows est connu pour ça.

- D'autres problèmes étaient des problèmes réseaux. Ca n'est jamais arrivé à personne de ne pas pouvoir contacter un pc ou un serveur alors que tout était correctement configuré? En fait, maintenant je sais d'ou ça vient la plupart du temps, mais parfois c'est inexplicable. En fait, le réseau utilise toute une batterie de mémoire cache censé accélérer les accès réseaux. De plus, windows utilise le fichier host, le fichier lmhost, un serveur DNS (obligatoirement le domaine contrôleur si on est en active directory avec xp on est alors obligé d'installer un serveur dns sur son domaine contrôleur, avec un lien sur le serveur dns utilisé pour internet parce-que windows ne sait pas faire autrement) et un serveur wins (pratiquement obligatoire si son serveur de fichier est sous windows) les accès samba reposent sur les anciens accès netbios en même temps qu'ils utilisent un protocole (tcpip par exemple). Autant de possibilités de problèmes donc. Afin de trouver les ordinateurs sur le réseau, n'oublions pas de dire que windows utilise le principe du maître explorateur. Le maître explorateur est un pc qui est élu par ses congénères à la suite d'un vote (la première fois que j'en ai entendu parler j'ai cru que c'était une blague). Ce sera le pc qui est élu qui devra garder les information du réseau (nom du pc, adresses ip, adresses mac et d'autres trucs obscures sans doute oubliés par microsoft). Vous l'aurez compris : si on éteint ce pc, le réseau ne fonctionne plus, mais seulement au bout d'un certain temps grâce à la batterie de mémoire tampon utilisée par la couche réseau.

Grâce à cette mémoire tampon utilisée en réseau :
1- vous n'êtes jamais complètement sûr d'avoir solutionné un problème
2- si ça se trouve vous avez solutionné le problème, mais vous ne vous en rendez pas compte.

Tout ceci ne sort bien sûr pas de la bouche de Microsoft. Ce sont les utilisateurs, au fil des essais qui se sont rendus compte du fonctionnement du réseau. Maintenant, toutes ces parties sont expliquées dans les cours Microsoft. Mais il semble que ce sont les utilisateurs qui ont fait remonter tous ces principes de fonctionnement jusqu'à microsoft, qui, à son tour les explique en ce moment. J'ai suivit des cours Microsoft. Lors de l'un d'entre eux il s'est produit un bug réseau que nous ne sommes pas arrivés à expliquer. Nous avions suivit à la lettre les exercices, et ça ne fonctionnait pas. Nous avons poursuivit en prenant d'autres machines, c'est tout. Moi j'ai trouvé ça plutôt amusant.


Ce qui m'amuse dans tout ça, c'est tout l'effort dont à fait preuve Microsoft pour partir dans une campagne de désinformation. Nous avons donc vu apparaitre sur des magasines spécialisés des imitations de bulletins d'information (c'était en fait des pubs, ils prennent vraiment les gens pour des cons) ou on pouvait voir, tel un scoop que telle ou telle entreprise avait choisit du Windows pour la sécurité, la fiabilité et les temps de réponse!!!

De la même manière, nous avons pu voir des pseudo expériences scientifiques entre un Windows 2003 serveur qui venait de sortir, sur une machine de course flambant neuve, comparé à une même machine, installé avec une vieille distribution Linux. Il avaient tiré comme conclusion que Windows était plus rapide, plus fiable, et qu'il comportait moins de failles! C'est vrai qu'il faut au minimum 2go de ram à un windows pour espérer le voir tourner un mois sans avoir besoin de le redémarrer! Quand aux failles, après avoir passé toutes les dernières mises-à-jour de sécurité sur windows, et fait aucune mise à jour du noyau Linux, le résultat test a du être sans appel! Pour ce qui est de la vitesse, facile aussi avec un noyau très ancien pas du tout adapté à la machine. Par contre, en ce qui concerne la fiabilité, je ne vois honnêtement pas comment ils ont fait!

Au cas ou vous ne le sauriez pas : windows a toujours eu des problèmes de libération de mémoire physique, et ce, depuis Windows 95 (vous n'aviez jamais remarqué que Windows 3.1 ne plantait pas?). Il arrive donc souvent à windows de ne pas libérer la mémoire à la suite de la fermeture d'une application, et donc, quoi que l'on fasse, à un moment donné il faudra redémarrer. Sans compter les services qui finissent par planter. Tout ce qu'on peut faire, c'est de rajouter de la mémoire pour reculer le moment ou il faudra le redémarrer. Ça, tous les experts pourront dire ce qu'ils voudront, vous-même vous pourrez penser ce que vous voudrez, mais c'est une vérité.


Désolé de ne pas en avoir plus pour l'instant, dès que d'autres histoires me reviennent, je les mets en ligne.

Partager cet article

Repost 0
Published by BolT - dans Informatique
commenter cet article

commentaires

Rivière 12/04/2017 18:05

J'ai essayé windows 7. Catastrophe car: Je développe des applications informatiques pour des machines outils (informatique numérique). Le plus souvent avec les macros de excel4 et visual basique. De plus je suis handicapé, passionné de trains, je passe beaucoup de temps avec MS Train. Et personne n'a bien voulu me dire si Linux prenait les fichiers XLS, XLA ...Ni MSTS.. Et j'envoie souvent mes réparations de logiciels développés en pièces jointes de mails Orange. Linux le permet-il?
Si qq avait la gentillesse de répondre à ces questins je lui serais extrèmement reconnaissant. Très cordialement à tous. HR

Rivière 12/04/2017 12:44

Bravo et merci. Je suis toujours en XP (après avoir connu l'informatique sans souris, ni couleur, c:\ et c'est tout. Ce que je ne comprends pas c'est que les usagers ne jurent que par windows. Oui mais quoi d'autre ? Des C..En réalité seule la médiocrité mène le monde et les "grands" savent parfaitement exploiter cette humanité là. Ils ne prennent pour des c.. que ceux qui veulent bien, la majorité. Sans quoi plus de wondows. Youpi !

BolT 12/04/2017 15:32

Merci pour ce commentaire.
Quoi utiliser d'autre? Et bien un macintosh ou un linux. Mes ordinateurs personnels ne sont que sous linux depuis 2003. J'ai eu tout d'abord Mandrake, puis mandriva, dsl, debian, et ma vie a réellement changé à l'arrivée d'Ubuntu. Je suis maintenant sous Linux Mint. Ce qu'il y a de reposant, ce n'est pas tellement la fiabilité car windows 7 est vraiment beaucoup plus fiable que ses prédécesseurs, mais c'est plutôt d'autres choses comme la facilité et la rapidité d'installation, la rapidité d'installation des logiciels, la récupération de son profil complet, la récupération de n'importe quel profil de n'importe quel logiciel, la documentation toujours accessible, les conseils toujours précis sur internet...
Je garde mon home (le profil utilisateur) sur une partition dédiée, et je peux réinstaller n'importe quel linux avec mes logiciels en moins de 30 minutes.
Il y a également la quasi inexistence de risque d'attaque de virus, spyware, malware, la légèreté du système, la possibilité d'avoir du cryptage inviolable, la détection presque instantanée des périphériques...

BolT1024