Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 08:33

On se souvient de l'époque ou, il y a quelques années, l'arrivée de Linux (avec GNU) faisait grand bruit. Acclamé par les déçus de Microsoft, les solutions GNU basées sur noyau Linux, arrivaient en sauveurs et tout le monde disait qu'à terme, on ne trouverait plus que du GNU-Linux partout. C'est ce que disaient certains en tous cas.

Aujourd'hui (2007) il n'en est rien. Pourtant, avec les solutions GNU, se crée de plus en plus une alternative sérieuse avec le monde propriétaire (Microsoft en fait, il n'y en a pas beaucoup d'autres...).


Quel est donc le bilan que l'on peut faire dans les entreprises ou parmi les gens, sur l'utilisation de l'open-source ? Un mini-dossier que je vous propose ici, issu de mes propres constatations en entreprise et de lectures d'articles diverses.


Le bilan

De manière générale, aucun poste de travail en GNU n'est présent en entreprise. De temps en temps on trouve un poste de travail Unix, destiné à du dessin industriel, ou de l'imagerie médicale, mais ces postes Unix se trouvent en concurrence difficile avec des postes sous Windows, moins fiables, mais bien moins chers. Aucun poste de travail, donc. On ne peut trouver que des serveurs.

Dans les petites entreprises :
De plus en plus, on peut voir émerger des serveurs en open-source, même si c'est encore marginal. En effet : au dessus de 10 utilisateurs, on trouve certains intérêts à poser un serveur de fichier avec une Red Hat (ou autre : Mandriva...). Les intérêts sont en effet budgétaires (les licences de connexions supplémentaires sont onéreuses, seulement 5 licences de connexion avec un Windows serveur, les autres sont à payer en plus et sont vite utilisées : net use et navigation réseau : deux connexions pour un seul pc, une imprimante réseau, suivant comme elle est installée sur le serveur peut prendre une licence), mais aussi au niveau de la fiabilité. On peut oublier le serveur dans un coin, pas besoin de payer quelqu'un à jeter un coup d'oeil régulièrement dessus, ou à faire régulièrement venir la société de maintenance.

Dans les moyennes entreprises :
Ce sont surtout des serveurs complémentaires que l'on peut trouver. Par contre, leur utilisation est courante. On peut ainsi trouver des serveurs pour plate-formes de test, messagerie en test, outil de partage de connaissance, et même couramment des outils de scan de réseau (serveur GNU-Linux avec Nessus, Wireshark, Snort, ou autre outil open-source destiné à scanner le réseau, et à prémunir les Windows d'éventuelles attaques.

Dans les grandes entreprises :
Dans les grandes entreprises, on peut trouver des serveurs complets GNU-Linux en production. Mais ce sont essentiellement, des serveurs intranet, web, ou ftp. Beaucoup plus rares sont les serveurs de base de données, fichiers ou d'impression. Malheureusement, pratiquement toutes les entreprises ont remplacé leurs excellents serveurs Novell NetWare par des serveur Windows avec active directory (concept acheté à Novell).

Mais on peut trouver des fermes de serveurs (clustering) en GNU-Linux pour les entreprises ayant des besoins de calcul énormes (PSA : une ferme de 4000 serveurs en 2006, sans doute 6000 ou 8000 en 2007). L'utilisation de GNU-Linux pour du cluster est sans appel, car, contrairement à ce qui se fait chez Microsoft : on peut utiliser des machines complètement différentes les unes des autres (alors que chez Microsoft, on est contraints d'utiliser des machines rigoureusement identiques). Sans compter les différences monstrueuses de coûts de licence.


Chez les techniciens en informatique :
Véritable révolution qu'est l'arrivée de la Knoppix pour les gens appartenant à cette catégorie de travailleurs! Beaucoup ont un cd voire plusieurs versions dans leur mallette, à côté des outils habituels. Avoir un cd de Knoppix (Kanotix ou Kaella) est même devenu plus important que posséder n'importe quel autre outil!


Chez les particuliers :
Nombreux sont ceux qui se sont créé leur poste de travail sous Linux, et qui n'utilisent même plus que ça! Mais même si l'installation et l'utilisation d'une distribution GNU-Linux est devenu très abordable pour le commun des mortels (au moins aussi facile que Windows), ce sont tous des personnes travaillant dans l'informatique, ou des passionnés.

Ceci est en effet, essentiellement dû à 2 choses :
- Le fait que Windows soit installé d'office avec tout ordinateur neuf
- Le fait qu'il existe un trop grand nombre de distributions GNU-Linux. On ne sais pas laquelle choisir. Surtout que toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Partager cet article

Repost 0
Published by BolT - dans Informatique
commenter cet article

commentaires