Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 16:23

Voici quelques notes concernant des commandes GNU/Linux accumulées depuis mes débuts sur ce système.
(maj 20/01/2008) (ajout 13/07/2011)

Visualiser les données des capteurs de la carte-mère:

sensors (nécessite le package lm-sensors)

 

pour avoir les messages précédents du système:
dmesg
les autres messages du système sont contenus dans:
/var/log

Afficher le UUID:
sudo vol_id -u /dev/sda1

Cloner un disque sous linux, c'est facile!
dd if=/dev/hd<DISQUE source> of=/dev/<DISQUE dest>
(Il faut que le disque de destination ait une taille identique ou plus importante que le disque source)

En root (ou sudo)
blkid : affiche les partitions du système, le type de système de fichier et le UUID.

après lancement d'un process,
Ctrl Z : met le process en pause et redonne la main, puis:
bg : met le process en arrière plan.

jed /etc/network/interfaces

contenu du fichier :

auto lo
iface lo inet loopback
#The primary........
auto eth0
iface eth0 inet static
address 192.168...
netmask 255.25...
gateway 192.168....


Vérification d'une partition :
fsck.ext2 /dev/sda2
fsck.ext3 /dev/sda2
fsck.reiserfs /dev/sda2
fsck.msdos /dev/sda2
ntfsfix      (sous knoppix)
testdisk

Prendre la ligne qui convient, modifier le chemin de la partition en conséquence.
ajouter l'option "-p" demande la réparation automatique.


sudo swapoff /dev/sda6
sudo swapon /dev/sda6
désactive et active la poartition d'échange. (utile pour un repartitionnement sous knoppix).


installer un paquet debian:
dpkg -i xxxxx.deb
pour installer les dépendances du paquet:
apt-get -f install
nettoyer les fichiers temporaires de apt-get:
apt-get clean
apt-get autoclean

 

lorsqu'il manque une clé après un apt-get update:

sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys D0AFF968
remplacer la clé (D0AFF968) par celle vue dans le message d'erreur

 

 

Logiciel d'administration à distance (http) même si le serveur n'a pas d'interface graphique!
webmin

logiciel de sauvegarde (ligne de commandes):
bacula

paquet utile pour lecture des infos CDDB :
libcddb-get-perl


lister les processus:
ps

pour lister tous les processus :
ps -A

Pour lister les processus qui correspondent à la commande "firefox-bin" (éxécutable de Firefox):
ps -C firefox-bin

Autre manière de filtrer un process:
ps -A |grep firefox

Tuer un process:
kill NuméroDuProcess
pkill NomDuProcess

Tuer un process zombie:
kill -9 NuméroDuProcess
pkill -9 NomDuProcess

ifconfig : affiche les configurations ip
iwconfig : affiche les configurations wifi


Pour lancer une application au démarrage de la Kde:
cd /home/Utilisateur/.kde/Autostart

Pour faire un lien
ln -s /Chemin/programme programme


#apt-get install debian-archive-keyring
Pour la gestion des clés des sources.


deb http://fr.packages.medibuntu.org/ feisty free non-free

clé pour medibuntu :
wget -q http://fr.packages.medibuntu.org/medibuntu-key.gpg -O- | sudo apt-key add -

source.list pour ubuntu :
http://doc.ubuntu-fr.org/sources.list

aide (formidablement bien conçue) pour ubuntu :
http://doc.ubuntu-fr.org/

WOL (wake on lan) pour réveiller un ordinateur à distance:
etherwake -i [périphérique-réseau] [mac adress]
exemple :
sudo etherwake -i eth1 00:0B:CD:3B:92:F7
(il faut avoir le paquet "etherwake" installé)

gksu "commande"
comme sudo, éxécute une commande en administrateur, mais ouvre une fenêtre pour le mot de passe.

Quelques commandes en terminal ou en invite de commande :


halt :                         Arrêter le système, en root uniquement
shutdown -h now :    Arrêter le système, en root uniquement
[Ctrl Alt Suppr]  arrête le système quand on est en terminal, pour le mode graphique, ça dépend des réglages.

passwd : Commande qu'un utilisateur doit taper pour changer son mot de passe. Autre usage : passwd [NomDuUser] (en superutilisateur)

adduser : pour créer un utilisateur
groupadd : pour créer un groupe (un groupe d'utilisateurs)

startx : pour lancer à la main l'interface graphique

xconfig : configurer l'interface graphique (pas toutes les distrib)

mount /dev/hdb1 /mnt/hdb1   :   monte le périphérique "hdb1" sur /mnt/hdb1 (en su)

netconfig : configurer le réseau.

netcardconfig : configuration de la carte réseau (distrib?)


Fichiers de configuration du système :

/etc/lilo.conf   fichier de configuration de LILO (système de démarrage)

/boot/grub/menu.lst : fichier de configuration de GRUB (système de démarrage)

/etc/fstab : configuration du montage des disques. On peut faire monter des disque au démarrage, et on définit le montage en user.


tar -zxf   [package] .tar.gz
décompresse le fichier TAR


Installer un paquet :

1) en user ou root
./configure

2) en root :
./make

3) en root :
make install


uname -r     : donne la version du kernel, le noyau Linux
cat /etc/issue   : affiche la version de Ubuntu



Package avec quelques thèmes et économiseurs d'écrans :

kdeartwork : pour kde. plusieurs versions. Les économiseurs d'écrans, sont en général assez simples.

rss-glx : économiseurs d'écran en open-gl (3D). Magnifiques! Mais il faut avoir une carte graphique 3d et gérée en 3d par xwindow

xlockmore

xscreensaver : gestionnaire d'économiseurs d'écrans. Package indépendant du type d'interface graphique que vous utilisez. Si vous avez installé une interface basique sans la gestion des économiseurs d'écrans, vous pouvez installer celui-là.

xscreensaver-command -prefs

xset s off
xset -dpmsd

cmatrix  : éco d'écran pour le mode terminal (je sais pas comment le faire marcher au bout d'un certain temps, je sais juste le lancer à la main. essayer des variations de la commande ci-dessous et tester)

setterm -powersave off  (écran de veille du terminal : off)


charger une partition en / (pour le terminal en cours uniquement) (seulement utile dans certains cas)
chroot /mnt/hda1 /bin/bash


Réinstaller Grub (en cas de de crash mbr) :
Il faut monter la partition ou se trouve /boot en écriture (commandes en root)
Brancher le disque dur sur un autre ordinateur sous linux, ou depuis une distribution live-cd, par exemple la knoppix.
Monter ensuite la partition (dans l'exemple plus bas: hda1), puis lancer l'installation de grub.

mount /dev/hda1 /mnt/hda1
grub-install /dev/hda --root-directory=/mnt/hda1 --recheck

Petit mémo:
Ligne pour démarrer windows (dans /boot/grub/menu.lst )
title           Windaube XP
root            (hd0,2)
makeactive
chainloader     +1



Installer Lilo :

/sbin/lilo     <-`

Fichier conf de lilo :
/etc/lilo.conf

après modif de lilo.conf, il faut éxécuter /sbin/lilo


si vous avez le message d'erreur :
Warning : terminal is not fully fonctional
=> installer le package "ncurses"


service dm stop
service dm start
=> pour arrêter, démarrer l'interface graphique
(sous mandriva - redhat - fedora ...)



keymap fr   : passer le clavier en français (n'est pas conservé au démarrage suivant)
loadkeys fr

/etc/sysconfig/keyboard
dpkg-reconfigure locales

/etc/init.d/rcS   : fichier de démarrage

mc : midnight commander. Un gestionnaire de fichier en mode texte



NTP : protocole standard de synchronisation horaire.

Ex d'install de Synchro Horaire au démarrage:
Dans un fichier texte et le rendre exécutable:

#!/bin/sh  /SHELL=/bin/sh
ntpdate ntp.tuxfamily.net

(fichier à coller dans /etc/cron.d)
(il m'a semblé que l'en-tête de fichier était nécessaire à certains noyaux pour pouvoir exécuter un fichier avec son nom, sans avoir besoin de la commande "sh [fichier]". A confirmer).



Usb : Pour faire un montage à la main, un périphérique usb avec de la mémoire se trouve souvent : /dev/sda1       parfois :  /dev/sda    cela dépend du périphérique.


ksysguard : gestionnaire de processus pour KDE

Processus :
ps  (ou ps -all pour toutes les informations) : Liste les processus
kill [num de process] : Tue le numéro de processus
pkill [nom du process]


Commandes de "base" :


free -m  :
 Connaitre la taille de la mémoire vive, la taille du swap et l'espace disponible

df  
: connaitre l'espace disponible sur les volumes (disque durs, clé usb, lecteurs réseaux...)

pwd
: donne le chemin ou on se trouve


mv : déplacer/renommer un fichier ou répertoire (attention, pas "move" comme sous dos)

cp : copier (attention, pas "copy" comme sous dos

rm : effacer un fichier ou répertoire (attention pas "del" comme sous dos)
pour effacer un répertoire : rm -r

chown : change le propriétaire du fichier ou répertoire
chown USER:GROUPE FICHIER : change le propriétaire du fichier "FICHIER"

chmod : change les permissions
chmod 744 FICHIER : change les droits d'un fichier
chmod +x FICHIER : ajoute les droits d'éxécution à au fichier

 

umask : affiche le masque de l'utilisateur actif (masque utilisé pour les créations de fichiers et de dossier)

umask -S  : affiche une correspondance du masque

umask (masque) : change le masque, mais n'est valable que pour la session en cours.

pour changer le masque définitivement: modifier le fichier /etc/profile

pour changer le masque au niveau utilisateur: il est possible de modifier un fichier du profil, par exemple : .bash_profile

 

 

passwd : changer son mot de passe
passwd User : changer le mot de passe de User


echo $PATH   : affiche les chemins de recherche par défaut

la commande "alias", sans paramètres liste les alias existants.

créer un alias pour que la commande ll éxécute: ls - la :
rajouter les commandes alias dans le fichier
~/.bashrc (ou ~/.bash_profile ou /etc/profile, ou /etc/bachrc, y aller avec vi)

lignes à rajouter :
alias ls='ls --color=auto'
alias ll='ls -l'
alias la='ls -lA'
alias l='ls -CF'


alsaconf : configuration automatique de la carte son (normalement tte distrib)
sndconfig : config auto de la carte son (RedHat et assimilé uniquement)

GPM : driver de souris en invite de commande :
gpm -m /dev/mouse -t imps2
       (ou)                      ps2


netconfig : configurer le réseau.

netcardconfig : configuration de la carte réseau (distrib?)

Reconfigurer affichage :
#dpkg-reconfigure xserver-xfree86
#X -configure

xdebconfigurator (package)


Enable DMA :
lecture info : hdparm /dev/hda
enable : hdparm -d1 /dev/hda
configuration hdparm : vi /etc/hdparm.conf



Effacer mbr (/dev/hdc) sous Linux:
dd if=/dev/zero of=/dev/hdc bs=446 count=1

Attention : Si on tape 512 à la place de 446, on efface alors 512 blocs et donc la table des partitions.

Infos sur mbr : http://jc.michel.free.fr/linux/mbr.php

446 octets    Programme de BOOT
16 octets    Descripteur de la première partition principale
16 octets    Descripteur de la seconde partition principale
16 octets    Descripteur de la troisième partition principale
16 octets    Descripteur de la quatrième partition principale
2 octets    Signature indiquant qu?il s?agit d?un secteur BOOT : 0x55 0xAA


Commande pour copier l'image d'un disquette sur une disquette (format img):
dd if=/tmp/fdos1440.img of=/dev/fd0


Topic pour installer XGL sur Ubuntu:
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=27756



Convertir des fichiers MP3 en OGG:
lame --verbose --decode input.mp3 - | oggenc -b 192 -o output.ogg -


Convertir des fichiers MPC en MP3:
lien : http://www.aide-ubuntu.com/Convertir-des-fichiers-audio-MPC
Télécharger mppdec
placer le fichier dans /usr/bin  (en root)

script (à nommer par exemple mpc2mp3, et à placer dans /usr/bin):

#!/bin/bash
# convertir les mpc en mp3
# extension d'entree
ext_in="mpc"
# extension de sortie
ext_out="mp3"
for i in *.$ext_in
do
name=`echo $i | sed s/".mpc"//`
mppdec "$name"."$ext_in" --wav "$name".wav
lame --preset extreme "$name".wav "$name"."$ext_out"
rm "$name".wav
done

 

il suffit ensuite de se placer dans le répertoire ou l'on veut convertir les mpc en mp3 et lancer mpc2mp3 en ligne de commandes.
source :
http://www.aide-ubuntu.com/Convertir-des-fichiers-audio-MPC
(je ne fais pas cela pour m'approprier la méthode, mais pour sauvegarder éventuellement le contenu de ce lien.


Découper des mp3 (facile et puissant):
Il faut installer le paquet poc-streamer
mp3cut -o fichiercoupe001.mp3 -t 00:30:00+000-00:35:00+000 source.mp3
Cette ligne extrait un fichier 'fichiercoupe001.mp3' contenant 'source.mp3' commençant à 30 min et finissant à 35 min
Pour aller jusqu'à la fin :
mp3cut -o fichiercoupe002.mp3 -t 00:35:00+000-00:00:00+000 source.mp3


mysql (c'est pas spécifique à linux mais bon)
créer la table: textpatternmsql:
mysqladmin -u root -p create textpatternmsql
effacer la table: textppaternmsql:
mysqladmin -u root -p drop textpatternmsql

 

 

 

Samba:

 

Chemin du fichier de configuration de samba (smb.conf):

/etc/smb.conf  ou /etc/samba/smb.conf

redémarrer samba:

/etc/rc.d/init.d/smb restart

ou

/etc/init.d/samba restart

 

Ajouter un utilisateur samba:

ajouter préalablement l'utilisateur dans linux:

adduser

créer l'utilisateur samba:

smbpasswd -a LeCompte

 

Programme de configuration de samba en graphique: SWAT (console Web)

http://NomDuServeur:901       (s'authentifier en root)

 

 

 

Monter des lecteurs Samba:

 

Monter des lecteurs Samba au démarrage, c'est possible! mais encore faut-il avoir les droits.

Pour donner les droits aux utilisateurs:

# chmod u+s /usr/bin/smbmnt
# chmod u+s /usr/bin/smbumount
# chmod u+s /sbin/mount.cifs
# chmod u+s /sbin/umount.cifs

 

Ligne de commande (collable dans un script de démarrage) mour monter un lecteur samba:

mount.cifs //AMON/bolt /home/bolt/mnt/AMON/bolt/ -o username=NomUtilisateur%MotDePasse,file_mode=0755,dir_mode=0644,uid=1000,gid=1000,debug=0

 

 

BolT1024.

Repost 0
Published by BolT - dans Informatique
commenter cet article
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 21:05
Le carré rouge est à la fois une oeuvre d'art et un gîte. Situé au sud du plateau de Langres, en plein milieu de la campagne, il est dépourvu d'eau et d'électricité.

C'est donc une construction à la forme d'un cube rouge que l'on apperçoit de la route sitée à côté.

3 des 4 murs sont rouges. Le 4è est une grande baie vitrée donnant sur un lac. Cet abri est destiné à ceux qui cherchent à faire une sortie au milieu de la nature, sans forcément avoir besoin de camper dans une tante. Le confort est spartiate, mais l'intérieur fait tout de même moderne. Cet abri est destiné à accueillir au maximum 6 personnes.


Réservation :

LE CARRE ROUGE
Mme Solange GUENIN
Route de Santenoge
52160 VILLARS-MONTROYER
Tél. : 03 25 84 22 10
Fax : 03 80 30 59 74

Pour plus d'information : http://www.tourmagazine.fr/Haute-Marne-l-art-de-trouver-refuge-au-Carre-Rouge_a3318.html


Repost 0
Published by BolT - dans infos - news
commenter cet article
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 20:39
C'était presque celui-ci que faisais quand j'étais gosse. En tous cas, ça m'a donné envie d'en refaire, au moins histoire de comparer les deux!

avion papier

Paper Airplane

5 mn 2 s - 18 mars 2006
Classement moyen: (5154 évaluations)
Description : Detailed instructions for folding the paper airplane at the URL shown above. - Here you will find on-line and printer friendly assembly instructions, color templates, flight instructions and more.

Vous voulez voir d'autres vidéos sympa ?
Accédez au site video.google.fr/

Vous avez une vidéo encore plus sympa ?
Ajoutez-la au site video.google.fr/videouploadform

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo, copiez l'URL suivante dans votre navigateur :
http://video.google.fr/videoplay?docid=2768368762284821227&pr=goog-sl

 

Si vous voulez voir d'autres vidéos pour faire des avions en papier, allez directement sur le site de l'auteur:

 

http://www.zurqui.com/crinfocus/paper/airplane.html

Paper Airplane - Build the best paper airplane in the world!

 

 

Bon pliage!

 

BolT1024

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by BolT - dans amusant
commenter cet article
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 13:13
clip à regarder

Repost 0
Published by BolT - dans Musique
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 00:33
Une course que je verrais bien aux JO.






D'habitude, on regarde plutôt la route, ce qui rend cette video intéressante. Personnellement, j'aime bien le son au rétrogradage : on peut entendre aboyer les chevaux !
/>
Repost 0
Published by BolT - dans amusant
commenter cet article
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 23:15

Les webradios, quand on a une connexion Internet illimitée, c'est carrément révolutionnaire. Le principe existe depuis très longtemps, mais quand on avait un modem 56k, avec son abonnement à 8 francs l'heure, en général on cherchait à optimiser ses recherches sur le net et vite déconnecter. Maintenant, avec l'adsl, ça va. Ca va même carrément bien. On peut même faire plein de choses en même temps, surfer, télécharger... sans avoir de micro coupure.

C'est pourquoi je voulais partager quelques webradios parmis celles que je préfère.

Quelques mots encore, moi je prérère récupérer des playlists afin de pouvoir, d'une part, lancer les radios plus rapidement, ainsi que zapper plus facilement.

Quelques webradios :

skyfm top hits   :   http://www.sky.fm/mp3/tophits.pls
(vérif le 19/03/2012)


skyfm smooth jazz   :   http://www.sky.fm/mp3/smoothjazz.pls
(vérif le 19/03/2012)

 

skyfm country   :   http://www.sky.fm/mp3/country.pls

(vérif le 19/03/2012)



fréquence3  : http://streams.frequence3.net/mp3-192.m3u
Excellente radio française. C'est tout simplement celle qui manque sur les ondes. Un mélange de lemouv' et frequence plus pour ceux qui connaissent. Ils se vantent d'être la webradio N°1 en France, à mon avis, c'est le cas, avec même beaucoup de marge.
(vérif le 19/03/2012)


lemouv'  :  http://www.tv-radio.com/station/le_mouv_mp3/le_mouv_mp3-128k.m3u
Cette radio autrefois excellente me déçois depuis plusieurs années.
(vérif le 19/03/2012)

 


France-Inter  :   http://www.tv-radio.com/station/france_inter_mp3/france_inter_mp3-128k.m3u
(vérif le 19/03/2012)

 

France Info  :  http://www.listenlive.eu/franceinfo.m3u
(vérif le 20/03/2012)

France Musique  :   http://www.tv-radio.com/station/france_musique_mp3/france_musique_mp3-128k.m3u
(vérif le 19/03/2012)

K6FM Radio : La radio de Dijon!

http://k6fm.ice.infomaniak.ch/playlists/k6fm-64.aac.m3u

Scoop St-Etienne : Pratique pour écouter les matchs en direct quand on habite pas St-Etienne. Habituellement, la musique est sympa, mais je l'avoue, c'est pour les matchs que j'ai le lien.
http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopst.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Lyon   :   http://mp3.live.tv-radio.com/scooplyon/all/scooplyon-128k.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Bourg en Bresse   :   http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopbeb.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Clermont Ferrand   :   http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopclermont.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Le Puy : (= scoop St-Etienne, apparemment le vrai 'Scoop Le Puy' a été arrêté)
http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopst.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Roanne : (= scoop St-Etienne)
http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopst.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Scoop Yssingeaux : (= scoop St-Etienne)
http://mp3.live.tv-radio.com/scoop/all/scoopst.mp3
(vérif le 19/03/2012)

Fun Radio :   http://radio.funradio.fr/funradio.asx
(vérif le 19/03/2012)

NRJ   :   http://95.81.146.2/nrj/all/nrj_113225.mp3
(vérif le 19/03/2012)

 

RTL  :   http://streaming.radio.rtl.fr/rtl-1-44-96
(vérif le 19/03/2012)

 

Rire et Chansons  :   http://95.81.147.3/rire_et_chansons/all/rir_124629.mp3
(vérif le 19/03/2012)

 

Virgin Radio :   http://viphttp.yacast.fr/V4/virgin/virgin.asx
(vérif le 19/03/2012)

Activ' Radio  :  http://activradio.free.fr/www/m3u/activadsl.m3u
(vérif le 19/03/2012)

 

Radio Dio  :  http://www.hosting-serv.com/players/radiodio/lecture.m3u
www.hosting-serv.com/players/radiodio/lecture.wax
www.hosting-serv.com/players/radiodio/lecture.ram
www.hosting-serv.com/players/radiodio/lecture.pls

(vérif le 19/03/2012)

 

 

 

NOK, à retrouver:

RMC  :   http://cache.yacast.fr/V4/rmc/rmc.m3u
Dolbrai : Webradio de musique libre
http://www.dolebrai.net/site_media/playlists/dolebrai_ogg.m3u
Chérie FM   :   http://player.cheriefm.fr/V4/cheriefm/cheriefm.asx
OuiFM  :   http://www.ouifm.fr/player/metafile/Ouifm-hautdebit-wmp.asx
Nostalgie   :   http://player.nostalgie.fr/V4/nostalgie/nostalgie.asx
Europe1  :  http://live.europe1.fr/V4/europe1/europe1.asx
Skyrock   :   http://player.skyrock.com/V4/skyrock/skyrock.asx

Autres webradios:

http://www.listenlive.eu/france.html

Repost 0
Published by BolT - dans WebRadios
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 10:54
Lors d'une impression réseau, il arrive souvent qu'un poste, ou plusieurs postes affichent une bulle lors d'une impression réseau, mais pas tous. Si la bulle est gênante (pour certains programmes utilisé, cela peut masquer pendant quelques secondes un boutons sur lequel on voudrait bien appuyer, mais on est obligés d'attendre), vous allez dans la fenêtre de gestion des imprimante, vous faites : "fichier", "option du serveur d'impression", et vous avez accès aux bulles de notification réseau. Vous pouvez les décocher.
Repost 0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 10:32
Sur tous les réseaux, et quelle que soit leur taille, il y a toujours 1 ou 2 ordinateurs (windows) qui marchent moins bien que les autres. Ce qu'il y a d'amusant, c'est que, le plus souvent vous pouvez faire ce que vous voulez : tester les prises et les câbles avec des pentascanner à 40 000 balles, changer de porte sur le switch, et même remplacer le pc, par un poste plus puissant, le poste situé à cet endroit aura des problèmes réseaux. Comme je disais, il y en a toujours un par réseau que la taille soit de 5 ou de 500 postes. Ces problèmes peuvent se traduire par des problèmes d'impression (sur l'imprimante partagée installée sur le serveur), par des pertes de connexion avec le serveur qui pourront vous faire perdre vos fichiers word au moment de l'enregistrement.

Solution : sur un gros réseau : être en domaine, le domaine controleur doit être serveur dns, il doit y avoir un serveur un serveur wins sur le réseau. (ceci, c'est la base, sinon, c'est pas un pc qui va merder, mais c'est 20 ou 30 sur un réseau de 500 postes).

Pour le pc restant qui continue à merder : adresse ip et nom (court ET long) du serveur dans le fichier host et dans le fichier lmhost.
Repost 0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 09:52
Ca fait maintenant 9 ans que je travaille sur windows, plus 2 ans de bts, et ca fait deux ans que j'explore GNU/Linux, en y étant que chez moi, ce qui fait très peu de temps pour mettre les mains dans le moteur, et bien je pense, avec la faible expérience que j'ai de Linux, avoir presque atteint le niveau que j'ai sur Windows. Je pense que, contrairement à ce que l'on pense, GNU/Linux est plus facile que windows. De prime abord, en tant que débutant, ou simple utilisateur, tout dépend de la distribution que l'on utilise, ou de l'interface choisie. Mais quand on met un peu les "mains dans le moteur", on est à l'aise avec toutes les distributions, et toutes les interfaces graphiques.

Bidouiller sur Linux, me former un petit peu chez moi, ça m'a permit :

- de détester encore plus windows, sans doute par comparaison, ou parce-que l'on comprend mieux comment est foutu le moteur.

- de mieux résoudre, plus vite et plus efficacement, les problèmes sous windows. En gros, avant je testais, je faisais des essais, maintenant, avec la logique plus "linux" en tête, j'ai un résonnement beaucoup plus scientifique, je cherche le problème.

Désolé pour les windowsiens, et microsoftiens raciste anti-linux (sans doute la peur de l'inconnu, ou peut-être la peur de se retrouver un jour sur quelque chose qu'ils ne connaissent pas), mais Microsoft est la seule entreprise de développement logiciel que je connaisse qui développe de manière anarchique et désordonnée. En tant qu'intervenant nous passons donc notre temps à résoudre autant que faire se peut les bugs windows et les contourner.

Voici donc, issus de mon expérience, une liste, documentation qui j'espère pourra vous aider à vous en sortir sur les bugs windows
Repost 0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 09:06


Beaucoup de gens se voilent la face en ignorant tout simplement tous les bugs ou les trucs bizarres qui peuvent se produire avec les logiciels Microsoft. D'autre personnes les minimisent, comme si cela pouvait se produire avec d'autre éditeurs. En ce qui concerne les systèmes d'exploitation, en tous cas, c'est le seul qui réagit de cette façon-là. Les bugs sont courants dans l'informatique. Il est très difficile de faire des milliers de lignes de code sans faire d'erreur, mais en général, les bugs se repèrent et se produisent toujours au même endroit. "ne clique pas sur se bouton, il y a un bug" cette phrase ne vous rappelle rien? Et bien ceci est un exemple de bug, mais même s'il ne fait pas très beau sur un logiciel sensé être abouti, il n'est tout de même pas si gênant, puisque l'on peut s'y habituer, et donc y faire attention.


Le bugs "made in Microsoft" sont bien plus particuliers puisqu'ils se produisent à n'importe quel moment. On a finalement l'impression que la machine est ensorcelée. A un tel point qu'il m'est eu arrivé d'essayer d'imaginer un bug que je n'avais jamais rencontré, et j'ai bien j'ai fini par le rencontrer aussi!


Voici donc une liste non exhaustive de bugs et de problèmes que j'ai personnellement rencontrés, et dont je me souviens.


- Un jour un utilisateur m'appelle pour son fichier word qui plante. Il s'agissait d'un texte écrit en Anglais. Après quelques essais on en déduit qu'une phrase ne plaisait pas à Word, et si on appuyait sur "entrée" à la fin de cette phrase, word quittait tout simplement, et sans enregistrer (J'ai toujours été dégouté de ne pas avoir noté la phrase en question, j'étais un peu pressé alors...).

- La semaine passée (semaine 13 2007) moi et deux collègues, il nous est arrivé le même truc : un pc ne reconnaissait plus aucun mot de passe, et après un redémarrage, le pc acceptait de nouveau le mot de passe. Il s'agissait pour ma part d'un XP Home, le premier de mes collègues, un XP Pro, et pour le second, un Win 2003 serveur. On en a déduit qu'il devait y avoir une interraction avec la date, et que les noyaux des systèmes étaient identiques.

- A une période, j'ai beaucoup connu de pc qui ne pouvaient plus se connecter au réseau parce-que le protocole tcp-ip était cassé (W95,98, NT et 2000). A savoir que sur 95, et 98 ça se produisait très souvent. La solution était de désinstaller le protocole tcpip et le réinstaller. Sur WinXP, on ne peut pas désinstaller ce protocole (tout comme ie6 d'ailleurs). A priori, c'est parce-qu'il n'y en a pas besoin me direz-vous. C'est vrai que ça semble rare, mais ça m'est arrivé. Alors dans ce cas-là : il faut réinstaller tout le système, il n'y a pas d'autre solution.

- Les bugs de fichier créés par le pack office, un sujet bien trop large, et finalement ce n'est pas très intéressant de vouloir tous les recenser car les possibilités de bugs semblent infinies. Un jour, j'ai trouvé un fichier Word de 500 Mo! et c'était en 2001. Le fichier était enregistré sur le réseau. Imaginez comme ça devait ramer. En fait, à chaque fois que l'on réenregistrait le fichier, il grossissait. J'ai créé un nouveau document, "édition, sélectionner tout" copier, coller sur le nouveau fichier. Une fois enregistré, le nouveau fichier faisait 700 ko!!

- Beaucoup de problèmes que j'ai rencontré chez des clients étaient des pc sous windows qui ne démarraient plus, et là, sans raison. Des fichiers manquants. Si on coupe l'alimentation d'un pc, ou si on l'éteint brutalement il se peut qu'il ne démarre plus, mais il arrive souvent que, sans aucune aucune raison, le pc ne démarre plus. J'ai eu l'occasion de constater ceci sous toutes les versions de windows. A ce moment-là, après avoir testé tous les outils de réparation fournis par microsoft, on se rend à l'évidence : il faut reformatter! En fait, je crois que c'est un problème tellement habituel que windows est connu pour ça.

- D'autres problèmes étaient des problèmes réseaux. Ca n'est jamais arrivé à personne de ne pas pouvoir contacter un pc ou un serveur alors que tout était correctement configuré? En fait, maintenant je sais d'ou ça vient la plupart du temps, mais parfois c'est inexplicable. En fait, le réseau utilise toute une batterie de mémoire cache censé accélérer les accès réseaux. De plus, windows utilise le fichier host, le fichier lmhost, un serveur DNS (obligatoirement le domaine contrôleur si on est en active directory avec xp on est alors obligé d'installer un serveur dns sur son domaine contrôleur, avec un lien sur le serveur dns utilisé pour internet parce-que windows ne sait pas faire autrement) et un serveur wins (pratiquement obligatoire si son serveur de fichier est sous windows) les accès samba reposent sur les anciens accès netbios en même temps qu'ils utilisent un protocole (tcpip par exemple). Autant de possibilités de problèmes donc. Afin de trouver les ordinateurs sur le réseau, n'oublions pas de dire que windows utilise le principe du maître explorateur. Le maître explorateur est un pc qui est élu par ses congénères à la suite d'un vote (la première fois que j'en ai entendu parler j'ai cru que c'était une blague). Ce sera le pc qui est élu qui devra garder les information du réseau (nom du pc, adresses ip, adresses mac et d'autres trucs obscures sans doute oubliés par microsoft). Vous l'aurez compris : si on éteint ce pc, le réseau ne fonctionne plus, mais seulement au bout d'un certain temps grâce à la batterie de mémoire tampon utilisée par la couche réseau.

Grâce à cette mémoire tampon utilisée en réseau :
1- vous n'êtes jamais complètement sûr d'avoir solutionné un problème
2- si ça se trouve vous avez solutionné le problème, mais vous ne vous en rendez pas compte.

Tout ceci ne sort bien sûr pas de la bouche de Microsoft. Ce sont les utilisateurs, au fil des essais qui se sont rendus compte du fonctionnement du réseau. Maintenant, toutes ces parties sont expliquées dans les cours Microsoft. Mais il semble que ce sont les utilisateurs qui ont fait remonter tous ces principes de fonctionnement jusqu'à microsoft, qui, à son tour les explique en ce moment. J'ai suivit des cours Microsoft. Lors de l'un d'entre eux il s'est produit un bug réseau que nous ne sommes pas arrivés à expliquer. Nous avions suivit à la lettre les exercices, et ça ne fonctionnait pas. Nous avons poursuivit en prenant d'autres machines, c'est tout. Moi j'ai trouvé ça plutôt amusant.


Ce qui m'amuse dans tout ça, c'est tout l'effort dont à fait preuve Microsoft pour partir dans une campagne de désinformation. Nous avons donc vu apparaitre sur des magasines spécialisés des imitations de bulletins d'information (c'était en fait des pubs, ils prennent vraiment les gens pour des cons) ou on pouvait voir, tel un scoop que telle ou telle entreprise avait choisit du Windows pour la sécurité, la fiabilité et les temps de réponse!!!

De la même manière, nous avons pu voir des pseudo expériences scientifiques entre un Windows 2003 serveur qui venait de sortir, sur une machine de course flambant neuve, comparé à une même machine, installé avec une vieille distribution Linux. Il avaient tiré comme conclusion que Windows était plus rapide, plus fiable, et qu'il comportait moins de failles! C'est vrai qu'il faut au minimum 2go de ram à un windows pour espérer le voir tourner un mois sans avoir besoin de le redémarrer! Quand aux failles, après avoir passé toutes les dernières mises-à-jour de sécurité sur windows, et fait aucune mise à jour du noyau Linux, le résultat test a du être sans appel! Pour ce qui est de la vitesse, facile aussi avec un noyau très ancien pas du tout adapté à la machine. Par contre, en ce qui concerne la fiabilité, je ne vois honnêtement pas comment ils ont fait!

Au cas ou vous ne le sauriez pas : windows a toujours eu des problèmes de libération de mémoire physique, et ce, depuis Windows 95 (vous n'aviez jamais remarqué que Windows 3.1 ne plantait pas?). Il arrive donc souvent à windows de ne pas libérer la mémoire à la suite de la fermeture d'une application, et donc, quoi que l'on fasse, à un moment donné il faudra redémarrer. Sans compter les services qui finissent par planter. Tout ce qu'on peut faire, c'est de rajouter de la mémoire pour reculer le moment ou il faudra le redémarrer. Ça, tous les experts pourront dire ce qu'ils voudront, vous-même vous pourrez penser ce que vous voudrez, mais c'est une vérité.


Désolé de ne pas en avoir plus pour l'instant, dès que d'autres histoires me reviennent, je les mets en ligne.
Repost 0
Published by BolT - dans Informatique
commenter cet article