Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 20:59

Paroles.net n'était déjà plus accessible depuis quelques mois. Maintenant on peut voir sur toutes les pages:


"L'accès aux Paroles de Chansons est totalement suspendu depuis le 28/10/2008 suite à une requête auprès du tribunal de la CSDEM au vu des articles L122-4 et L335-3 du Code de la Propriété Intellectuelle."



Le site internet de la CSDEM est pourtant sur SPIP. La CSDEM devrait donc être partisane de la liberté.

Mais rien qu'aller sur la page du site de la CSDM fait peur. Sur la première page on se gargarise avec la condamnation de miditext.com. Le terme "pirate" est utilisé. Attention! La comparaison avec le braquage de banque ne va pas tarder!



La CSDEM (Chambre syndicale des éditeurs de musique) avait, dit-on sur 20minutes.fr, demandé depuis longtemps aux responsables de paroles.net de cesser leurs agissements illicites. Car, ce qui n'arrange pas la violation de la loi est que paroles.net se rémunérait de la mise en ligne des paroles par l'intermédiaire de la publicité.

Bref: Coupable!


Il faut simplement espérer que d'autres exemples de ce genre ne vont pas suivre, car sinon, la vie sera bien morne sans la possibilité d'aller chantonner nos chansons préférées, et tenter d'apprendre les paroles par coeur!

Est-ce que la mise en ligne gratuite de paroles de chansons pourrait tout de même être tolérée en France? Si on en tire pas profit? La CSDEM déclare ne pas être opposé, mais il faut reverser une compensation aux auteurs. BREF, CA VEUT DIRE NON C'EST INTERDIT!!!

Quel mal y a-t-il à cela? En quoi donc, le fait de permettre aux gens d'aller lire les paroles des chansons qu'ils aiment est-il condamnable? En quoi donc est-ce que cela vole quelqu'un??


DADVSI, SACEM, CSDEM, HADOPI!! C'est Fahrenheit 451! Vivre est interdit ici bas!


Car l'argent appel l'argent. Bientôt, il faudra payer l'air que l'on respire.




BolT1024
Repost 0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 00:01
Il y a des hommes qui ont laissé une petite trace dans l'histoire, et il y en a d'autres qui se situent bien au delà de cela.

Il y a en effet des personnalités dont la célébrité traverse les frontières et les siècles.


C'est le cas de Saladin.




Photo prise sur www.aly-abbara.com


Saladin est le nom donné en France, mais on peut également l'appeler:

Salaheddine,
Salâh Ad-Dîn  (une autre écriture dont la prononciation est sans doute plus proche de la réalité)
Salâh Ad-Dîn Al-Ayyûbî,
Salâh Ad-Dîn Youssef
ou encore : الناصر صلاح الدين

Mais on peut également l'appeler : Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf, ce qui signifie : le Roi Victorieux Salaheddine Youssef.




Salâh Ad-Dîn, la paix soit sur lui, est reconnu unanimement comme l'un des plus grands hommes que la Terre n'ait jamais porté.


Saladin est né en 1138 et s'est éteint en 1193. Vizir, puis Sultan d'Egypte de 1169 à 1193, Saladin a également régné plus tard en Syrie, et a été émir de Damas, puis émir d'Alep.

Il est l'homme de l'unification des peuples musulmans. On le connait également comme le vainqueur de la bataille de Hattin (Hittîn). Il est celui qui a repris pacifiquement la ville sainte, Jérusalem, en 1187, des mains des Francs qui la détenaient depuis 1099.



Il est celui qui a uni les musulmans et a vaincu par de nombreuses fois les Francs, peut-être parce-qu'il avait le coeur plus chevaleresque que ses envahisseurs. En effet, il n'a jamais existé personne plus soucieux de la justice, de l'équité et de la paix.



Jugez plutôt:

- Jérusalem reconquises, Saladin permet aux chrétiens de quitter les villes sains et sauf et avec leur biens (une taxe était prélevée au passage. 10 dinars pour les hommes, 5 pour les femmes, et 1 pour les enfants, sauf pour les plus pauvres d'entre eux).

- Salaheddine a réussit l'exploi de reprendre Jérusalem aux Francs sans faire couler le moindre sang, alors que les Francs l'avaient prise cent ans plus tôt en commettant des massacres atroces.

- En reprenant Jérusalem il récupère ainsi la mosquée Aqsa, mais permet aussi aux chrétiens qui le désirent de se rendre au Saint-Sépulcre et il rend aux juifs le Mur des Lamentations et les Synagogues (subtilisés par les Francs).

- Saladin était quelqu'un qui ne refusait rien à un homme d'honneur, même si celui-ci était son pire ennemi.

- En 1188, Saladin relache le roi franc Guy après lui avoir fait prêté serment de ne plus combattre les musulmans. Peu après, Guy reprend les armes et part combattre les musulmans.

- Après avoir repris des villes aux Francs, Saladin, pour ne pas s'encombrer des prisonniers, les relache, alors qu'à la même période, Richard Coeur de Lion, dont on dit le coeur noble, pour ne pas s'embarrasser des prisonniers, les fait exterminer.




Nombreux sont les témoignages qui soulignent les vertues du sultan. Salaheddin pensait qu'il fallait "savoir rester humble avec les humbles, même quand on est devenu le plus puissant parmi les puissants"


Bahedîn, chroniqueur:
"Une fois, alors que je chevauchai aux côtés du sultan face aux Francs, un éclaireur de l'armée vint à nous avec une femme qui sanglottait en se frappant la poitrine.
<< Elle est sortie de chez les Francs>> nous expliqua l'éclaireur, <<pour rencontrer le maître, et nous l'avons amenée.>>

Salaheddine demanda à son interprète de l'interroger.
Elle dit : <<Des voleurs musulmans sont entrés hier dans ma tente, et ils ont volé ma petite fille. J'ai passé toute la nuit à pleurer. Alors nos chefs m'ont dit "Le roi des musulumans est miséricordieux, nous te laisserons aller vers lui et tu pourras lui demander ta fille." Alors je suis venue, et j'ai mis tous mes espoirs en toi.>>

Salaheddine fut ému et des larmes lui vinrent aux yeux. Il envoya quelqu'un au marché des esclaves pour chercher la fille, et moins d'une heure après, un cavalier arriva portant l'enfant sur ses épaules.

Dès qu'elle les vit, la mère se jeta à terre, se barbouilla le visage de sable, et tous les présents pleuraient d'émotion. Elle regarda vers le ciel et se mit à dire des choses incompréhensibles. On lui rendit donc sa fille, et on la racompagna au camp des Francs."   (extrait du livre "les croisades vues par les Arabes" de Amin Maalouf)


Il faut, bien sûr, bien se représenter le contexte afin de réaliser toute la teneur de ce témoignage. Faire des esclaves de prisonniers ennemis était une pratique courante à l'époque, et il y avait une haine très forte entre musulmans et chrétiens.



Saladin savait rester ferme dans les négociations des traités, mais il essayait de ménager tout le monde, et ainsi d'être équitable au maximum. Ainsi, le traité de paix de Jérusalem, alors que Saladin était en relative position de force, est assez impressionnant pour l'époque, et on peut trouver très peu de cas semblables dans toute l'histoire de l'humanité.



La mort de Saladin, la paix soit sur lui, survient dans sa 55ème année. Cet évènement plonge tous les musulmans dans le deuil. Saladin a été d'autant plus pleuré, qu'après sa mort, des pillages ont lieu dans les villes, et la lutte pour les territoires recommence. Saladin était un personnage trop grandiose pour qu'une succession soit possible.


Pour en savoir plus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saladin
http://lexicorient.com/e.o/saladin.htm
http://www.islamophile.org/spip/article734.html

Mais le plus intéressant et le plus enrichissant sur toute cette période est de lire le fameux livre de
Amin Maalouf : « Les Croisades vues par les Arabes » sortit en 1983.



BolT1024
Repost 0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 23:00

Cet article a été archivé.

Une nouvelle version de cet article est en cours de réalisation et sera publiée très bientôt.

BolT1024
Repost 0
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 12:59

Robert Redeker s'attaque aux propos de Marion Cotillard. L'analyse complète du texte.
 
 
 
 
Présentation du personnage :

Robert Redeker se présente comme philosophe, mais semble plus être un écrivain raté dénué de toute culture, qu'un philosophe.


 
Ses traités de philosophie, sous couvert de paraître en droite ligne de talents qui sont reconnus, eux, comme ceux de JJ Rousseau, apparaissent plutôt creux et sont souvent des prétextes pour faire passer des idées anti-islamiques et fascistes.
 
 
 
Les présentations sont faites. Je vais maintenant pouvoir aborder un texte de ce prétendu philosophe où on peut le voir fervent défenseur irréfléchis de la théorie officielle des attentats du World Trade Center, texte dans lequel il ne semble pas être très doué pour faire travailler ses neurones.
 
 
Vous pouvez aller consulter le texte abordé dans les lignes qui suivent à l'adresse:
http://robertredeker.fr/mccotillardcomplots.html

Miroir:
http://excento.1s.fr/DOCS/redeker-lemonde.pdf
 
Il s'agit d'un article sur lemonde.fr, dans la section opinion, rédigé par le soi-disant philosophe, et mis en ligne le 29 mars 2008.
 
Il utilise une méthode de discrédit connue : la discrimination d'idées.
 
 


 
 
Tout d'abord, l'article en question voudrait faire passer la belle actrice pour une réelle idiote :
(les propos d'une) "[..] insondable sottise [..]", "Ces divagations [...]", "[...] vision délirante [...]"
 


 
Plus loin dans l'article on peut aussi voir une démonstration rédigée, dont la logique échappe à toute rationalité.

Un paragraphe entier vise à démontrer par le biais d'une magie obscure, que ceux qui se posent des questions sur la véracité de la version officielle sont :
 
- Des aliénés: citation: "un usage dément"
- Des anti-américains : pour lui ce sont des gens qui pensent systématiquement que "Cette fable profite aux américains"
- Des antisémites.  Ainsi il emploie: "ces métaphores du juif" pour désigner des ennemis que se créent les gens qui se posent des questions.

 
 


 
Une autre formule à noter : "la théorie du complot est l'un des viscères réparés, renouvelés, du ventre d'où est sortie jadis la bête"
 
 
Une formule qui veut faire peur et qui semble dénoter une certaine attitude fasciste. Pour moi, la formule fait prétentieuse dans le sens ou sa construction est légèrement complexe et pas très précise. Toujours pour moi, elle est volontairement difficile à comprendre.
 
Littéralement, cela veut dire que la théorie du complot et d'autres choses, sont semblables à ce qui a donné naissance au démon par le passé. Vous avez l'impression que cela ne veut toujours rien dire? C'est normal. C'est une phrase construite volontairement pour inclure le démon d'une façon un peu vague et qui ne veut rien dire.
 
 




 
Pour aller plus loin, penchons-nous sur le plan du texte, assez difficile à établir, car les idées sont imprécises:
 
 
Introduction:
- Critique de Mlle Cotillard tout en rappelant les évènements, et enchaînement sur l'analyse qui va suivre.
 
 
 
Début de l'analyse :
(ça me fait mal d'écrire le mot "analyse" pour un texte comme ça).
 
 
- Explication de la théorie du complot en utilisant la méthode de l'exagération. (Première attaque, basée sur le fait de chercher une théorie occulte)
 
- Donner une explication péjorative sur le fait de réfléchir sur ces sujet : L'usage dément du principe du doute.

- Contredire l'explication donnée par la négation généralisée, c'est en fait une recherche de la vérité cachée derrière tout ce qu'on nous a appris (erreur scolaire classique, il y a confusion entre opposition et subtilité) a noter que la dernière phrase est un tout petit peu hors sujet dans cette partie: "[...] mis en exergue au titre de preuves"
 

 
Transition : l'explication c'est le négationnisme (ça s'appelle une extrapolation, l'auteur n'a pas justifié cette idée, mais il la déduit tout de même).
 
 
- Faire croire que les partisans des théories sont narcissiques. Le théoricien en herbe a l'impression de s'élever au dessus de l'élite (Cela permet d'inventer une explication de cette recherche de théorie, et de personnaliser à loisir le théoricien; et le narcissisme, c'est facile, c'est un comportement que M. Redeker connaît bien)
 
- Le fantasme de la manipulation occulte (brodage autour du sujet), a noter que la dernière phrase est non fondée et cette fois, complètement hors sujet : "l'absence de preuves [...]".
 
- La théorie inventée a pour but de dénoncer des manipulateurs (partie inutile en apparence, mais qui a pour but d'incorporer le mot sacré : "juif", le moyen de l'évoquer est fallacieux, mais cela importe peu à M. Redeker).
 
 
Conclusion:
Faire des comparaisons avec le diable d'une façon ou d'une autre (c'est ce qu'on appelle "diaboliser", parce que le diable fait peur).
 
 
 
 
 
Vous remarquerez que tout au long du texte, les théories et les théoriciens sont fortement critiqués et sans explication. Car la difficulté sans doute réelle à trouver des explications par des arguments concrets est ici utilisée comme un but: donner l'impression que cela ne vaut pas la peine de s'abaisser à expliquer. Et l'auteur essaie, tant bien que mal, de renverser la situation en affirmant unilatéralement, et à plusieurs reprises, que ce sont les théoriciens qui affirment sans preuve.
 
 
Vous remarquerez également que la construction du texte, sous son apparente difficulté est très classique.
 
Vous remarquerez aussi que l'on comprend mieux le but du texte après avoir fait le plan. De toutes évidences, M. Redeker a fait un brouillon de plan, puis s'est lancé dans l'écriture du texte, sans trop savoir comment le remplir, comme si on lui avait donné un sujet de rédaction. On dirait également qu'on lui a fixé des mots et des expressions à incorporer au texte.


Une autre remarque assez importante : l'explication donnée est le négationnisme. M. Redeker ne doit pas trop savoir ce que signifie le mot. Au départ, il était employé pour désigner le fait de nier les génocides nazis. Par extrapolation, il est utilisé pour nier tout crime contre l'humanité. L'attitude de M. Redeker correspond donc mieux à une attitude négationniste que l'attitude des personnages qu'il décrit : Il nie les faits en bloc, sans argument.

 
 


 
Sentiments à la lecture du texte:

-Il y a un discrédit total du fait de chercher une théorie.
-On fait croire que toutes les théories sont pareil et il est choisit pour exemple des théories non fondées (cette méthode à un nom : "tout mettre dans le même sac").
-On a un sentiment de "chasse aux sorcières" par le fait de catégoriser de négationnisme, d'antisémitisme, et de démoniaque.
 
 



Zoom sur une des techniques employées dans le texte pour expliquer fallacieusement l'antisémitisme:
 
Citation:
"Cette théorie dénonce aussi les manipulateurs. [...] Généralement ce sont les juifs. La négation du caractère terroriste des événements du 11-Septembre voit les juifs (appelés américano-sionistes) derrière la manipulation. Nier l'événement du 11-Septembre, c'est affirmer la culpabilité américano-sioniste. Avec des variantes connues - la banque, l'argent apatride -, ces métaphores du juif."
Fin de citation.
 
 
L'auteur annonce sans justification de lien avec les propos, qu'en général les ennemis choisis sont les juifs, il en déduit que ceux qui nient les attentats veulent affirmer que ce sont les juifs les vrais coupables, et il en reparle avec l'explication que dès que l'on avance que la cause de quelque chose est l'argent, c'est que l'on est antisémite.
 
Le fait d'en reparler trois fois après avoir fait croire qu'on a donné une raison, est une tentative de bluff pour faire oublier que l'on n'a pas donné d'explication réelle et plausible.
 
 
 
 
 
 
Le néologisme suivant est amusant:
L'autodésignée "théorie du complot" se ramène à la vision délirante selon laquelle la réalité,... [blablabla]
 
 
Parlons plutôt de l'auto-désigné philosophe, qui s'auto-proclame héritier de René Descartes et de Jean-Jacques Rousseau et qui pourtant semble s'auto-riser à accepter n'importe quelle idée reçue (ceci est, en effet, contraire à la philosophie):
 
 
 
 
 
 
Sources:
http://www.20minutes.fr/article/111437/Toulouse-Le-texte-de-Robert-Redeker-qui-fait-polemique.php

Un professeur de philosophie menacé de mort pour une tribune sur l'islam:
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=960308&clef=ARC-TRK-G_01
 
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Redeker
 
 
 
 
Le texte cité s'attaque ouvertement à l'Islam. Pour lui, Robert Redeker, l'Islam serait la cause de multiples maux.
 
 
Car ce personnage à la tête enflée ne se contente pas de critiquer l'intégrisme, il critique carrément l'Islam depuis ses origines jusqu'à ce que cette religion représente actuellement! Car le problème est bien là : Il met sans aucun scrupule les musulmans et les musulmans extrémistes dans le même panier. Et il crache sans vergogne sa haine de la vie sur ces boucs émissaires. Mais "Pardonnez-lui, il ne sait pas ce qu'il fait", comme on pourrait dire dans la religion catholique. En lisant ses textes, on a en effet, plus l'impression que c'est un esprit dérangé que dangereux.

Robert Redeker fait l'apologie du catholicisme et traine dans la boue la religion musulmane. Il a sans doute oublié tous les épisodes peu glorieux du catholicisme, et pourtant ils sont nombreux! Tous les massacres occasionnés par les croisades (surtout les premières), les massacres de la Saint Barthélémy, toute la période de l'inquisition, ainsi que toutes les éxécutions de "possédés par le démon" ou de "sorcières", tous les les chats et les toutes les chouettes cloués sur les portes, car on les prenait pour des bêtes démoniaques... Tous les Africains, tous les habitants des iles, tous les précolombiens que l'on prenait pour des sous-hommes et que l'on a torturé afin qu'ils se convertissent au christianisme... etc.  La liste est longue!
 
 
Suite aux diffusions de ces textes, racistes, mais surtout contre la religion musulmane et contre le prophète Mahomet, il a été condamné à mort par des intégristes. Ce contre quoi l'opinion publique s'est émue et s'est un peu révoltée. Mais à la lecture de morceaux de textes, l'énervement des musulmans est totalement compréhensible, mais bien sûr, je ne cautionnerai jamais ces menaces de mort. Je serais plutôt pour le discrédit total de ce genre de personnage qui n'est pas vraiment une fierté pour la France, pays des droits de l'homme!
 
 
 
Quand on veut accuser des gens d'antisémitisme, il ne faut pas être raciste soi-même!
 
 
 
 
BolT1024
 
 

Repost 0
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 10:00

Le WAP : Wireless Application Protocol ou en français : protocole d'application sans fil.

 

(Illustration : le site wap du CG de la Vendée, wap.vendee.fr)

 


C'est un Internet pour téléphone portable. Plus précisément, par le biais du WAP, on navigue sur le réseau Internet, mais on ne peut ouvrir que des pages compatibles avec le téléphone, c'est à dire familièrement, les pages WAP.

C'est une technologie très intéressante, mais qui n'a pas connu un réel succès, pas autant de succès que tout le monde pensait (y compris moi). J'ai donc pu constater avec une certaine déception, qu'après avoir bien démarré, le wap est un peu tombé en désuétude. Nous sommes donc contraints de nous cantonner au site de notre prestataire téléphonique (vodafone pour ma part, étant chez sfr).

Je suis surtout intéressé par des sites d'information, mais souvent, impossible d'y accéder depuis les pages vodafone. Par contre, le sport (dont je me fous un peu) pas de problème! Si, il y a une possibilité tout de même : il faut se rendre jusqu'à la fonction "rechercher" et tapper "info" (pas informations, attention!). Faut donc pas trop être pressé quand il n'y a pas d'info importante en première page.


Voici donc les possibilités, limitées, mais qui peuvent être très intéressantes tout de même, du WAP.

On peut accéder à Wikipédia. Ca c'est vraiment une bonne nouvelle. Ce qui est moins intéressant par contre, c'est que beaucoup de pages plantent.

On peut accéder au site des pages jaunes! Ca, je ne vous le cache pas, je trouve ça tout simplement merveilleux!!

On peut accéder à ebay. Ca reste mieux sur le web, mais c'est tout de même très sympa.

Parmis les autres, on peut citer youtube, myspace, dailymotion (3G requis, sinon ça rame beaucoup trop). Allociné, V-Traffic (pas encore essayé celui-là) un mini-mappy (mappy, ça pourrait être cool, mais les deux fois que j'en ai eu besoin, ça boggait).

A noter également, la fonction "géo-localisez-moi". Mais c'est plus pour s'amuser que vraiment utile car là ou il y en aurait le plus besoin : en plein milieu de la campagne, ça marche pas! Il faut être en ville! Mais en ville la précision n'est pas suffisante pour être utile (entre 50 et 100m, sans compter les bugs de calcul)!



Sinon, information que je trouve très importante pour ce sujet qu'est le Wap, deux sites que j'ai pu tester un peu par hasard:

- wap.yahoo.fr
- wap.google.com

Ce sont des moteurs de recherche de site Internet, pas de site wap, et ils font une traduction des sites web en wap! Ca peut être pratique pour dépanner quand on n'a pas le web. on peut tout de même surfer un peu en wap, mais bien sûr, c'est pas miraculeux, mais ça existe.

Les images sont retirées la plupart du temps, certaines zones de texte n'apparaissent pas, et il faut parfois parcourir 15 pages de wap pour atteindre un lien ou un texte qui en bas de page.

 

De quoi faire patienter un petit peu en attendant l'arrivée de l'internet mobile pour tous, c'est à dire à un tarif à peu près abordable.

 

BolT1024

Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 22:40
Ca y est, je viens de finir de lire le  très célèbre roman "Da Vinci Code" de Dan Brown.

Célèbre, apprécié, cru au pied de la lettre ou décrié, critiqué, démonté, nombre de documentaires ont été réalisés à son sujet, et c'est tout cela qui en a fait un énorme best-seller.

Après l'avoir lu en entier, je voulais donner mes impression sur le roman (et pas sur le film que je n'ai pas vu, entendons nous bien).

undefined
Le mot pour résumer mon impression est sans doute le suivant : déception!

En général, quand on lit un best-seller on s'attend à un scénario diabolique extrêmement bien ficelé, avec des personnages très soignés, une description très réaliste des lieux parcourus par le livre, une intrigue à couper le souffle... quelque chose, quoi!

Je prends l'exemple de Papillon de Henri Charrière, best seller que j'ai eu la chance de lire. C'est une autobiographie. A la lecture de ce livre, on est  sidéré par le réalisme de l'histoire et des descriptions. On a vraiment l'impression de vivre l'histoire, les aventures, et on se représente fort bien la prison.

Un autre exemple : "le parfum" de Patrick Suskind. Un autre best seller que j'ai eu la chance de lire. L'histoire y est originale et passionnante. En plus, l'auteur nous fait pénétrer l'univers des parfums, tellement que l'on se surprend à analyser toutes les odeurs que l'on croise...


Et bien, dans le livre de Dan Brown, il n'y a rien de tout cela.

Le scénario est simpliste, il y a des rebondissement auquels on s'attend de plus en plus au fil du livre, ce qui est dommage car l'intrigue se fait dès le début, et est très efficace...

En fait, après un bon début, le livre s'essouffle très vite.

La méthode pour tenter de garder le lecteur en haleine à la fin d'un chapitre pour qu'il ait envie de lire le chapitre suivant est inexorablement toujours la même au fil des chapitres et cela fini par franchement énerver.

Les personnages font souvent preuve d'une très grande intelligence, et ont parfois des réations qui dénotent une étonnante stupidité.

Le plus choquant à mon sens est le fait qu'au début du livre il est dit que toutes les descriptions sont réelles et vérifiables dans ce livre. A la lecture de ces phrases, on ne fait pas attention à la tournure habilement restrictive et on croit qu'il est écrit que tout est réel.

En fait, l'auteur joue sur les mots : Les détails ou révélations sont parfois faux, et parfois ils sont complètement aberrants!

En fait, les seules choses qui sont vrais sont les descriptions des sites tous droit sortis de dictionnaires. Il y en a d'ailleurs tellement que c'en est énervant. Surtout que l'auteur n'a aucun mérite : On n'est plus au temps de la machine à écrire, et un copier-coller depuis Internet est vraiment facile!


On peut également parler de la sois-disante révélation du prieuré de Sion, qui non seulement n'est absolument pas vrai, mais en plus ce n'est même pas une création de Dan Brown. Il s'agit de la supercherie bien connue de Pierre Plantard dont le seul but était d'atteindre le royaume de France. Reprendre le scénario de Plantard n'est même pas une première, en 1982 a été écrit "l'énigme sacrée" (H.Lincoln, M.Baigent et R.Leigh), livre tiré des révélations exclusives de M.Plantard.

...

Beaucoup de journalistes se sont donné pour mission de démonter le roman car ils ont eu le même sentiment que moi en lisant ce livre : une impression de tromperie sur la marchandise!

Le livre "The DaVinci Code" de Dan Brown est un livre moyen de série B, il a été de toute évidence un best seller seulement grâce au fait qu'on en a beaucoup parlé dans les médias et qu'il a été beaucoup décrié.


BolT1024
Repost 0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 00:29
Over-blog est un site  qui propose de créer son blog gratuitement, et ceci sans aucune page de publicité, ce qui est presque incroyable.

J'ai choisi over-blog après avoir essayé 3 sites de blog (dont un très connu) sans avoir été vraiment séduit. J'ai donc cherché des sites de comparatif. Over-blog n'était pas très connu à l'époque car il était encore jeune undefinedet pourtant il semblait apprécié partout arrivant N°1 pratiquement partout.

Je voulais donc paraitre au grand jour ce que ressentait réellement un utilisateur d'Over-blog.

Après avoir testé plusieurs blog, et quelques CMS, je pense avoir un avis relativement objectif sur le sujet.

Over-blog, c'est une grande facilité d'utilisation, plusieurs skins disponibles, une interface très paramétrable et beaucoup de possibilités dans le choix de l'affichage, et ceci en quelques clics. Mais le plus impressionnant à mon sens est la possibilité d'accéder à la source de son message quand on le compose. Dès lors, tout est possible! Et ceci est énorme par rapport à la presque totalité de site de blog.

Résumé:
-Site gratuit
-Pas de publicité
-Interface très intuitive
-Beaucoup de possibilités
-Accès aux sources de la page


Ceci en fait le site de blog N°1 en qualité d'utilisation, et de très très loin devant tous les autres (désolé pour les autres)!!

Ce n'est pas le site N°1 en nombre d'abonnés, ou en nombre d'articles, mais à coup sur, pratiquement tous les blogs présents sur ce site sont de qualité.

Les possibilités sont tellement importantes que l'on peut pratiquement faire oublier que c'est un blog, mais en faire un site web, et c'est ce que je cherchais. Je pouvais visiblement pas trouver mieux!!

Un reproche? Après avoir bien cherché j'en ai trouvé un petit : j'aurais aimé que les commentaires apparaissent un peu plus dans les pages, ou que l'on puisse choisir la place occupée, mais c'est un détail.


Longue vie à Over-Blog!!

(petite précision : je n'ai pas rédigé cet article sous la contrainte, je n'ai pas reçu de rémunération pour cet article, et je n'ai pas d'action chez Over-Blog, je voulais rendre à César ce qui appartenait à César, c'est tout ;) )


BolT1024
Repost 0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 09:25
Perez Hilton, le blogueur le plus riche et le plus détesté des USA

Ce n'est pas le frère de Paris Hilton. Mais, de son vrai nom "Mario Lavandeira", Perez Hilton est sans doute le blogueur le plus riche. Avec la quantité impressionnante de publicité présente sur son blog, Perez Hilton profite grassement de sa seule activité : son blog.

Son nom est célèbre, au point qu'il fait pratiquement partie du gratin qu'il semble tant détester. En fait, il s'est (selon lui) donné comme mission de dénoncer les personnalités qui se droguent et celles qui sont homosexuelles. Il est d'ailleurs la cause du coming out forcé de nombreuses personnalités. Toujours selon lui, en cachant leur homosexualité, les personnalités font du tort à la communauté gay (de laquelle il se revendique ouvertement).



En tous cas, si vous ne connaissez pas, essayez de lancer une recherche sur Internet, vous trouverez une impressionnante liste de réponses! Beaucoup se font l'écho de ses procès, dont le dernier : celui de la maison de disque de Britney Spears. Mais si vous voulez réellement avoir plus d'information sur ce personnage étrange, allez sur le Wikipédia anglophone, ou carrément sur son site : http://www.perezhilton.com/

Perez Hilton est aimé, détesté, mais quoiqu'il en soit, il attire, et fait beaucoup parler de lui!

Une question me semble intéressante toutefois : Comment fait-il pour obtenir ses photos parfois compromettantes? Apparemment, certaines personnes sympathiques lui les envoient...

A suivre : ses prochains procès!!

...

BolT1024
Repost 0
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 23:08

En voyant ces vidéos, je me suis revu gosse, découvrant JC Van Damme. C'est vrai que ces derniers temps, Van Damme, c'est les films de série B à gros budget (ou on ne voit même plus sa technique), et les interview ou tout le monde met en évidence ses problèmes d'élocution. Mais c'est tout de même un gars qui a une technique assez impressionnante, technique, bien sûr, aidée par sa souplesse.
technique de jambe:

Au début, j'ai cru qu'il racontais des conneries pour la question du genou. J'ai cru qu'en fait il disait qu'il valait mieux faire un chassé frontal, qu'un fouetté latéral, l'histoire du genou devenait débile! Mais en fait, il est suffisamment souple et a suffisamment de technique pour faire un chassé latéral, ou alors un fouetté latéral avec le genou complètement en haut. Après, c'est aussi une question d'opinion parce-que ça diffère un peu de la technique de karaté shotokan. En tous cas, en boxe française, la technique de jambe ressemble un petit peu à ça, mais avec le genou un peu plus bas, la jambe monte pliée mais beaucoup plus de biais.


Une autre vidéo ou on peu voir Van Damme intelligent en ce qui concerne son art.



Pour parler des films de Van Damme, je crois que son meilleur film restera toujours Bloodsport (tous les coups sont permis), malgré le fait qu'il y ait une réplique empruntée au film "opération dragon" de Bruce Lee.

Repost 0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 22:12
A vos marques! Trouver de quelle oeuvre provient l'extrait un peu plus loin.


J'ai toujours bien aimé lire. Mais je crois que ces temps-ci cela devient une drogue. La cause est, je crois, que je suis amoureux de la langue que nous faisons vivre en France. Vivre, oui: car, si parfois nous inventons des mots (en littérature cela se nomme des néologismes), ce n'est pas pour la massacrer, comme certains pourraient affirmer. Non, c'est pour la faire vivre, et pour vivre avec elle, cette langue de chez nous.

Je m'étends, mais je voulais faire une introduction, bien malheureuse cette fois-ci, à cet extrait d'oeuvre d'un auteur illustre, que j'apprécie énormément. Cet extrait est, je pense, un excellent exemple de ce qui me pousse à croire que la langue française est l'une des plus douces et des plus belles langues qui soient.

Donc si quelqu'un a une idée sur l'auteur, ou le titre, qu'il l'écrive en commentaire, ou qu'il m'envoie sa réponse par mail.

Merci d'avance pour vos réponses!!

Extrait:

 Je pénétrai dans le salon, un joli salon tapissé de nattes, et qui regardait la mer par trois larges fenêtres. Sur la cheminée, des potiches de Chine et une grande photographie de femme. J'allai vers elle aussitôt, persuadé que je la reconnaîtrais aussi. Et je la reconnus, bien que je fusse certain de ne l'avoir jamais rencontrée. C'était elle, elle-même, celle que j'attendais, que je désirais, que j'appelais, dont le visage hantait mes rêves. Elle, celle qu'on cherche toujours, partout, celle qu'on va voir dans la rue tout à l'heure, qu'on va trouver sur la route dans la campagne dès qu'on aperçoit une ombrelle rouge sur les blés, celle qui doit être déjà arrivée dans l'hôtel où j'entre en voyage, dans le wagon où je vais monter, dans le salon dont la porte s'ouvre devant moi.
    C'était elle, assurément, indubitablement elle ! Je la reconnus à ses yeux qui me regardaient, à ses cheveux roulés à l'anglaise, à sa bouche surtout, à ce sourire que j'avais deviné depuis longtemps.


...
Repost 0